Tendance lourde : développement durable

Actualités Monogramme

Tendance lourde : développement durable

Trois événements récents me conduisent à rédiger un court article sur ce thème : l’importance croissance du développement durable dans la réflexion amont comme dans la mise en pratique de projets.

1. Premier événement : réunion hier chez un client dans l’univers viticole avec un fournisseur de bouteille qui lance une gamme de bouteille éco-conçues. Mon client va utiliser ces bouteilles en remplacement de bouteilles de qualité équivalente (et de perception identique également), mais plus lourdes. Le fournisseur est un des leaders mondiaux de l’emballage (St Gobain pour ne pas le citer), et son produit s’appelle ECOva (comme Ecologie et VAlorisation).

2. Deuxième événement : participation ce jour à une journée consacrée à l’éco-conception, animée par l’ARIA (fédération des industries agro-alimentaires de Bourgogne)

3. Réception d’un mail de promotion du salon Luxepack, salon consacré à l’emballage des produits de luxe.

  • Premier constat : intégrer les préoccupations environnementales n’est pas une option. Les contraintes et pressions (des clients, des consommateurs) vont pousser à plus ou moins court terme toutes les entreprises à se poser la question suivante : quelle est ma stratégie en matière de développement durable? Juste un aperçu de ce qui nous attend : au 1er Janvier 2011, l’étiquetage de TOUS les produits vendus en France devra comporter une étiquette « écologique ». Elle sera même multicritère, c’est à dire qu’elle comportera d’autres informations que le bilan carbone du produit. Êtes vous prêts?
  • Deuxième constat : à qui confier cette réflexion et la mise en action de la stratégie? Bien sûr la direction devra donner l’impulsion, mais ensuite qui prendra concrètement le relai? La tendance semble être de prolonger la mission des services qualité pour leur confier ces nouveaux projets. Ce qui semble tout à fait pertinent car ils possèdent une vision transversale des process, une habitude à travailler sur des normes et autres types de projets complexes. Cependant, ces questions environnementales ont des répercussions très fortes sur l’image de l’entreprise et de ses marques. Y associer le marketing semble donc incontournable.

Leave your comment