Tendance : combiner un savoir-faire d’hier avec un design d’aujourd’hui

Tendances et innovations

Tendance : combiner un savoir-faire d’hier avec un design d’aujourd’hui

Notre époque a ceci d’intéressant (de paradoxal diront certains) que l’on trouve davantage chaque jour de  produits issus d’un savoir-faire quasi ancestral mais simultanément réinventés, revisités pour pénétrer de nouveau notre quotidien.  Avec grâce et légèreté le plus souvent.
Je ne pense pas ici aux produits issus de la tendance « rétro-nostalgie » qui fleurissaient il y a quelques années encore : le plus souvent de simples rééditions de produits anciens avec une couche de marketing basée sur la notion de « c’était mieux avant » . L’objet de cette petite analyse concerne des produits réellement nouveaux et adaptés au goût du jour, dans leur forme comme dans leur fonction, tout en étant les héritiers d’un savoir-faire, d’une technique, d’un mode de production traditionnel, pour ne pas dire artisanal.

Plusieurs facteurs me semblent à l’origine de ce phénomène : conscience écologique au sens large et proximité recherchée entre un producteur et les consommateurs notamment. Au final, l’intérêt est grandissant pour des produits porteurs de sens, qui racontent une histoire et un métier.

Le premier exemple que je prendrai est celui de la nouvelle gamme d’objets en bois tournés designés par le talentueux* designer FX Ballery pour l’éditeur Y’A PAS LE FEU AU LAC, née de la rencontre entre le designer et Grégory et Marie BODEL, tourneurs tabletiers de métier. FX Ballery explique ainsi la gamme de pots Perrette (ci-contre) : « Les fermes du Haut-Jura regorgent d’objets rustiques et patinés dont les qualités esthétiques, même si elles ne sautent pas immédiatement aux yeux, sont indéniables. «PERRETTE» est une collection de contenants contemporains, pratiques et élégants, inspirés des ces anciens seaux et pots au lait en bois. »

Le deuxième exemple est celui de la société Golden Hook. Leur proposition : vendre des articles en laine (bonnets, écharpes…) à la fois « trendy » et tricotées par d’authentiques grands-mères! Explications fournies par le site : « Au-delà d’occuper leurs retraites, Golden Hook permet aux grand-mères de renflouer les caisses à la fin du mois et de transformer leur passe-temps en complément de retraite. Elles sont payées en fonction du modèle qu’elles confectionnent et du temps qu’elles passent sur chaque pièce. Pour finir, nos grand-mères ont internet. N’oubliez pas de leur envoyer un email de remerciement ! »

La dimension de lien social complète habilement celle d’un savoir-faire d’exception (car qui tricote mieux qu’une grand-mère?) combiné à un côté mode très actuel.

Enfin, le trait commun de ces initiatives est l’utilisation d’internet comme vecteur de communication et d’échange prioritaire sinon unique.

Et vous, avez-vous d’autres exemples de cette tendance à combiner savoir-faire d’hier et design d’aujourd’hui?

* je dis talentueux car j’ai eu l’occasion de travailler de nombreuse fois avec FX Ballery, que ce soit pour les parfums Issey Miyake ou pour la création d’un verre dédié à Burgundy Hills, une marque de vin de Bourgogne il y a quelques années.

 

EDIT du 11 MARS : Cécile Costa de Cielmondomaine.com parle sur son site d’une initiative qui va dans le même sens : doing2learn.eu, et à laquelle elle participe. Ce projet tend à faire partager les anciens métiers ou nouveaux en Europe à travers les compétences et aptitudes des anciens et des jeunes.

Leave your comment