Et toi, tu es sur Facebook?

Actualités Monogramme

Et toi, tu es sur Facebook?

  • Les réseaux sociaux sont ils utiles?

Qui n’a pas entendu parler de Facebook, le plus gros réseau social du monde ? Avec plus de 200 millions de membres, Facebook est – virtuellement – le 6ème pays le plus peuplé sur Terre !

Il y a donc 2 possibilités. Vous êtes déjà sur un réseau social, ou vous le serez bientôt. Pourquoi ? pour une raison simple : les réseaux sociaux ne font que reproduire sur internet ce qui existe déjà dans la vraie vie ! Si vous avez une famille, des collègues, des partenaires de tennis, etc… vous faites déjà partie d’un réseau ! Et donc à mesure que celui-ci se construit en ligne sur tel ou tel site (Facebook, Viadéo, LinkedIn pour n’en citer que 3), vous êtes inévitablement invité à le rejoindre. Ce que vous ferez tôt ou tard. Parce que vous appréciez votre famille, vos collègues, ou votre partenaire au tennis !

En termes théoriques, un réseau en ligne reconstruit votre « graphe social » : l’ensemble des relations que vous possédez et son intensité. En d’autres termes, quelqu’un de taciturne, qui ne sort pas, n’a pas de hobby et peu de famille sera forcément moins actif sur Facebook que quelqu’un qui fait partie de 10 clubs, 15 associations et préside l’association des anciens élèves de son école.
Pour finir cette partie théorique, les très nombreux réseaux sociaux peuvent se classer sous différents axes, en fonction des directions que peuvent prendre l’identité numérique de chacun. J’ai retenu le mapping de Dominique Cardon, sociologue au laboratoire des usages de France Télécom R&D , qui me semble le plus pertinent :

à découvrir en détail ici

Oui, mais ca sert à quoi ?
L’IFOP a réalisé fin 2007 une étude sur les motivations des internautes français qui ont rejoint un réseau social :
Se faire des relations, un réseau : 56%
Retrouver des camarades de classe, de promotion ou d’anciens amis : 44%
Partager des passions, des hobbies ; 28%
Faire des rencontres, trouver de nouveaux amis : 16%
Organiser des évènements : 10%
Aucun de ces usages (réponse non suggérée) 13 %

Est-ce qu’une marque doit être présente sur ces réseaux?
C’est une question essentielle. Quoique l’on pense de ces réseaux, leur croissance exponentielle ne peut qu’interpeller. Parce que les consommateurs SONT sur ces réseaux, il est selon moi primordial pour une marque ou une entreprise d’y être présent. Pourquoi ? Pour au moins deux raisons :
– Les réseaux sociaux donnent un éclairage intéressant de la façon dont les consommateurs parlent de vous ou de votre marque. Pris dans son ensemble, le « verbatim » généré (et celui-ci peut être multimédia) est riche d’enseignements. Tout à fait complémentaire des éventuels « focus groups » que le service marketing organise…
– Parce que les opportunités commerciales que peuvent générer ces réseaux sont importantes, et n’ont cette fois rien de virtuel. Un exemple : moins de 48h après avoir créé un groupe sur Facebook pour un client, un des membres du groupe a posé la question : où peut on trouver vos tarifs ? Sous-entendu : j’accepte de faire partie de votre groupe (et de le montrer à tout le monde) mais je souhaite un tarif « adapté ».
– Si votre marque est très populaire (c’est à dire très connue, ou aspirationnelle ; ce qui est le cas dans l’univers des marques de luxe), il y a de fortes chances que des fans aient déjà créé une page ou un groupe dédié à tous les autres amateurs. Dans le pire des cas, on pourrait imaginer qu’un concurrent peu délicat s’occupe lui même de créer du contenu sur votre marque! Autrement dit : soyez présent même si vous ne savez pas (encore) quoi faire. Vous le saurez vite !
– Parce qu’une présence de marque sur un réseau social permet de créer du trafic sur les outils « officiels » comme par exemple le site internet de l’entreprise. Toujours bon à prendre !

Sous quelle forme être présent ?
La forme que prend cette présence peut varier selon les objectifs poursuivis et les réseaux. C’est un point très important je crois. On ne peut pas être présent de la même façon sur Facebook que sur Viadeo ou sur Second Life.
Chaque réseau social possède son ADN, son histoire, ses coutumes, son fonctionnement et ses règles. Ne pas respecter certains points peut s’avérer risqué (phénomène de rejet des personnes que l’on ciblait).

Enfin, une des difficultés supplémentaires est que ces réseaux, par essence, mixent vie privée et vie professionnelle. Ce qui fait hésiter certains avant de se lancer, car ce n’est pas toujours facile de conjuguer des intérêts parfois contradictoires.

Vos commentaires

Et vous, avez-vous intégré les réseaux sociaux dans votre stratégie d’entreprise ? Comment ? Pensez-vous que cela deviendra incontournable ?
Etes vous présent à titre personnel ? Oui ou non, pourquoi ?

NB : Et pour finir, bien entendu, un petit lien vers mon profil Facebook

Leave your comment